Le Turf et ses exigences

La première chose à savoir est que le Turf n’est pas un jeu de hasard comme on peut penser. Faire une mise nécessite de longues heures de travail rigoureux d’analyses, sans compter une bonne dose de passion et mentalité pour ne pas se décourager facilement après une perte. Pour aider les débutants à faire leur premier pas, voici quelques conseils pertinents.

Connaître les bases

connaître la base

Le turfiste débutant se doit de connaître, premièrement, les bases, donc tout ce qu’il y a à savoir de ce monde de courses à cheval. La presse spécialisée est parfaite pour apprendre beaucoup sur l’actualité et les normes de cette discipline.

Une base essentielle est d’apprendre à reconnaître la « Musique » d’un cheval partant. On lit les performances de droite à gauche, le chiffre désigne le placement final du cheval et la lettre qui la devance représente les différents types de courses : « p » pour courses de plat ; « s » pour courses d’obstacles ou Steeple-chase ; « h » pour courses de haies ; pour les courses au trot : « a » pour trot attelé et « m » pour trot monté. Distinguez l’impact du numéro à la corde qui détermine l’avantage d’un partant par rapport à ses concurrents et la complexité des rendements de distances et des handicaps.
Mettez en place un budget raisonnable qu’il ne faut en aucun cas dépasser, pour se préparer en cas de perte. Ne soyez pas trop enthousiastes en jouant toutes les courses en une fois ; étudiez-les avec soins avant de choisir où miser. Quant aux tuyaux, il est toujours préférable de perdre par sa propre décision qu’en suivant celle d’autrui.

Faire du Simple

Enfin, le Simple ou le jeu simple est idéal pour tout débutant qui cherche à s’intégrer au jeu de courses. Le but est soit de déterminer le cheval gagnant : donc le partant ici doit s’imposer en première place pour gagner ; soit déterminer le cheval placé, il devra donc se placer parmi les 3 premiers pour les courses à 8 partants ou 2 premiers pour les 7 chevaux et moins.

Un novice pourra s’acclimater à faire ses papiers de recherches analytiques sur le cheval et ses performances, ainsi que les différents paramètres à étudier (hippodrome, cotation…) pour aider à augmenter ses gains, sans trop de risques désavantageux à courir.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *